184339-_mg_2344

Solaris de Stanislas Lem par Rémi Prin

Revenants cosmiques

Jusqu’au 30 septembre 2019 au Théâtre de Belleville  | Durée : 1h30 | Pour y aller Une adaptation réussie d’un classique de la SF sur le doute existentiel, servie par une mise scène claustrophobe au possible. eugene plutot contentPsychologue arrogant, Kris Kelvin est envoyé suite à l’appel à l’aide de son ami Gibarian sur la navette Solaris qui ne donne plus signe de vie depuis quelques temps. LIRE LA SUITE
CLAIRE, ANTON ET EUX - FESTIVAL D AVIGNON - 71e EDITION -

Mise en scène : François CERVANTES -
Dramaturgie : Renaud EGO -
Lumière : Lauriano DE LA ROSA -
Costumes : Camille AÏT ALLOUACHE -

Avec :
Gabriel ACREMANT -
Théo CHEDEVILLE 
Louise CHEVILLOTTE -
Milena CSERGO -
Salomé DIENIS MEULIEN -
Lucie GRUNSTEIN -
Roman JEAN ELIE -
Jean JOUDE -
Kenza LAGNAOUI - 
Sipan MOURADIAN -
Solal PERRET FORTE -
Maroussia POURPOINT -
Léa TISSIER -
Sélim ZAHRANI -

Dans le cadre du 71ème Festival d'Avignon -

Lieu : Gymnase dy Lycée Saint Joesph  -
Ville : Avignon -
Le 14 07 2017 -
Photo : Christophe RAYNAUD DE LAGE

Claire, Anton et eux de et par François Cervantes

Rencontres : exercices de style

Du 13/09 au 16/09/2018 à la Maison des Métallos| Durée : 1h40 | Pour y aller Eugène tres contentÁ partir de rencontres et d’improvisations au Conservatoire National Supérieur d’Art et de Dramaturgie (CNSAD, promotion 2017), François Cervantes et ses acteurs en herbe ont créé en quelques semaines un croisement de récits de vie vibrant et généreux. LIRE LA SUITE
rock-trading-cest-la-faute-aux-enfants

Rock Trading / C’est la faute aux enfants /de et par Marielle Pinsard

Facéties et gargarismes du monde de la finance

Du 23/05 au 01/06/2018 au Théâtre Le Tarmac | Durée : 1h47 | Pour y aller eugene indifferentRock trading, en ce moment au Tarmac, mériterait sûrement de se voir dans une salle comble, dans un environnement de rires communicatifs et d’exaltation collective. Ce soir là, malgré le défilé de personnages caricaturaux, saugrenus et bigarrés, et d’un nombre impressionnant de costumes, proposant une mise en image du monde de la finance, et de ses aberrations, la pièce n’a pas emporté le succès escompté.  LIRE LA SUITE
Lagartijas Tiradas al Sol © Ewa Iwicka _18

El pasado nunca se muere, ni siquiera es pasado de Lagartijas tiradas al sol

Histoire(s)

Du 19 au 23/05/2018 à l’INSAS (Bruxelles) | Durée : 2h | Pour y aller eugene3Dans leur exposition performative El pasado nunca se muere, ni siquiera es pasado (« Le passé ne meurt jamais, il n’est même pas passé »), le collectif mexicain Lagartijas tiradas al Sol propose une mise en abyme de différents pans de l’histoire mexicaine. LIRE LA SUITE