Edges_thumb
Edges de Pasek & Paul

Des airs de Broadway

Jusqu’au 3 juillet 2013, Auguste Théâtre

Moins connu en France qu’aux États-Unis, Pasek et Paul est un brillant duo d’auteurs compositeurs de comédies musicales1, révélé par le cycle de chansons Edges.  Un « cycle », car Edges ne raconte pas une histoire à proprement parler, il s’agit plutôt de vignettes évoquant avec sensibilité et humour le passage de l’adolescence à l’âge adulte. Pour la première fois, le public français peut les découvrir live, le temps de quelques dates à l’Auguste Théâtre.

Un plateau nu, un pianiste et six comédiens-chanteurs : voilà ce qui est au menu de cette version parisienne de Edges. Un choix intelligent de la part du metteur en scène Stéphane Ly-Cuong, car le matériau musical se révèle largement assez riche pour ne pas avoir à s’encombrer de fioritures, de décors ou costumes multiples. Le spectacle se concentre sur l’essentiel : la musique et ses interprètes. Et avec leurs mélodies accrocheuses et bien construites, l’engouement des Américains pour les compositions de Pasek et Paul n’est pas surprenant !

Même sans ligne narrative, l’ensemble garde une vraie cohérence, avec une alternance bien pensée de passages ludiques ou plus graves, de solos, de duos et de chants d’ensemble. Joués en version originale, les textes évoquent aussi bien les affres des jeunes adultes (les premières déceptions amoureuses, les relations familiales difficiles, les doutes sur la vie…) que leurs joies et leur sens de l’autodérision, comme dans Be My Friend, aussi connu sous le nom de Facebook Song, ou encore  l’excellent I Hmm you sur l’incapacité à dire « I love you »…

Cette jeune équipe dégage énergie et enthousiasme, mais aussi de la justesse dans l’expression d’émotions plus subtiles. Ils sont accompagnés avec brio par le pianiste John Florencio qui réussit à être à la fois discret et énergique derrière son instrument. Au fil des morceaux, on se surprend à les imaginer sur une scène plus grande, où ils pourraient encore mieux déployer les ailes de leurs talents et faire entendre leurs (belles) voix.

Edges de Pasek & Paul, mise en scène de Stéphane Ly-Cuong, direction vocale de Miranda Crispin, direction musicale de John Florencio, Auguste Théâtre.
Avec: Adam Benghiat, Wassila Benaïssa, Clara Benioff, Lauren Berkman, Eddy De Pretto, Xavier Ecary, Vincent Gilliéron et Clara Pettmann.
Crédits photographiques : Julien Contarin.

  1. On peut notamment entendre certaines de leurs compositions dans la seconde saison de Smash. []

2 réflexions sur “Edges de Pasek & Paul

Des airs de Broadway

  1. je reviens de l’avant-dernière de ce Edges, encore tout étourdi. Chansons accrocheuses, humour, émotion, des comédiens-chanteurs au cordeau… réellement un spectacle formidable. Seul mini regret, difficilement franchissable : c’est tout de même à réserver aux bilingues.

  2. Comprendre l’anglais est un plus pour apprécier ce spectacle, mais je ne crois pas qu’être réellement bilingue soit une nécessité. Les mélodies, l’interprétation et l’énergie de cette équipe permettent à elles seules de passer un très bon moment.

    D’ailleurs, si un lecteur faché avec la langue de Shakespeare a vu Edges, je serais curieuse de connaître son avis !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *