IMG_4491
Volatil(es) de Violaine Fimbel par la Cie Yokai

Chagrins et ténèbres

Du 07 au 24/07/2016 à la Caserne des Pompiers à Avignon | Durée : 50 min | Pour y aller

eugeneÀ la suite de l’enlèvement de son mari, une mère perd pied et se retire dans le silence. Librement adapté de L’ombre des choses à venir de Kossi Efoui, Volatil(es) dépeint de façon visuelle et plastique, sans concession, le choix de cette femme de se transformer en oiseau sous les yeux de son fils. Celui-ci se résigne progressivement, jusqu’à finir par l’aider dans cette métamorphose, avec une certaine tendresse. D’une noirceur absolue, ce spectacle est quasiment sans parole ni lumière, et la bande sonore accompagne elle aussi le spectateur dans les ténèbres du désespoir muet de cette femme. La plastique des excroissances de la mère et le travail des ombres, très aboutis, finissent de rendre glaçante cette gestuelle digne d’un spectacle de buto.
À voir, pour l’intégrité du travail réalisé et la cohérence de l’univers, mais ne sera pas au goût de tous.

Avec qui y aller ? Kafka, Baudelaire, Burton ou tout autre représentant du monde des ténèbres.


Crédit photo : Cie Yokai.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *