Monira al Qadiri feeling dubbing©RHOK Catherine Antoine Catherine Antoine-18
Feeling Dubbing de et par Monira Al Qadiri

Confronter son imaginaire au réel

Du 09 au 13/05/2017 à la Villa Empain (Bruxelles) | Durée : 45 min | Pour y aller

eugene indifferentLa plasticienne Monira Al Qadiri revient dans ce spectacle sur son enfance vécue au Koweït, durant la guerre du Golfe. Elle met l’accent sur l’influence que son imaginaire d’antan a pu avoir sur certains choix de vie qu’elle a fait, et sur la construction de son identité d’adulte. Et cela en prenant pour point de départ les dessins animés japonais qui étaient doublés au Liban et exportés au Moyen-Orient durant les années 80 et 90, et qui l’ont , dit-elle, poussée à s’installer au Japon à l’âge de seize ans. Elle aborde ainsi ces porosités culturelles inattendues mises en place, renforçant l’écart entre son monde imaginaire d’enfant et le monde réel des adultes. Marionnette, accessoires géants, toile peinte et chanson se côtoient, dans la création d’un spectacle autobiographique intéressant – mais à la fin duquel le public reste parfois perplexe quant à certains choix de mise en scène.

A lire aussi : Fatima Al Qadiri, musicienne électronique et sœur de Monira, raconte une enfance vécue au Koweït pour The Fader (en anglais).

Avec qui y aller ? De grands enfants, des amateurs du Japon, de mangas, de nouilles, de k-pop et de kitsch.


Crédit photo : Catherine Antoine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *