Bourrasque._4857@Antonia Bozzi
Bourrasque, variation sur L’Ombre de la vallée de Nathalie Bécue par Félix Prader

Les écueils d’Aran

Du 16/03 au 15/04/2018 au Théâtre de la Tempête | Durée : 1h40 | Pour y aller

eugene3Librement adapté de la pièce en un acte de John M. Synge « L’ombre dans la Vallée », Bourrasque fait preuve d’une sagacité déroutante dans une ambiance d’insulaires superstitieux. Situation macabre, règlements de comptes conjugaux, récits de voyages et art du vagabondage… l’Irlande et son hors-champ d’immensité montagneuse et orageuse nous submergent, alors que de grandes décisions se prennent dans la petite chaumière d’Alice Burke, indignée par la mort foudroyante de son mari, Dan, qu’elle ne peut toucher sous peine d’être maudite.

De par la traduction d’un gaélique transposé dans du français paysan aux consonances lyriques, et l’interprétation de ce très beau et talentueux quatuor de comédiens, le folklore celte est tout à fait plausible voire palpable, et propage son caractère sacré. Bourrasque est un délice d’humour, peut être un tantinet pessimiste mais surtout pittoresque et poétique.

 

Avec qui y aller ? Le couple qui se prend toujours la tête. Des camarades celtes.


Crédit photo : Antonia Bozzi.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *