image @UNTM
Loretta Strong de Copi par Gaël Leveugle

Aphrodite en exil

Du 07/05 au 29/05/2018 au Théâtre de Belleville | Durée : 1h | Pour y aller

eugene3Il faut imaginer un univers hybride au croisement des Humanoïdes associés, d’Alien, d’une conquête de l’espace vouée à l’échec, d’une sorte de western métaphysique, où l’héroïne aurait une plastique avantageuse… sous le joug de la plume satirique, acide et cocasse de Copi.

Loretta Strong est une aventure érotico-délirante, incarnée non pas par une beauté sensuelle en détresse, mais par un être du futur à l’aspect déconcertant, distordu par des éclairages partiels et un décor géométrique statique.

Satellite of love

Loretta Strong, en plein exil, esseulée dans son satellite, tente de communiquer avec ses compères. Ce sont les derniers survivants de l’espèce humaine. Son compagnon décédé traîne dans un frigo, et elle ne peut désormais que procréer avec ce qu’elle a sous la main – autant dire les rats et les objets. C’est un laïus, une litanie, un râle quasi lyrique, et surtout, des conversations téléphoniques – chimériques ou non – qui se répercutent.

Loretta se raccroche à sa mission de procréation et de conquête spatiale. Dans des effets stroboscopiques, l’espace est un hors-champ imposant. Le satellite a la forme d’un cube, au centre de la scène, dans lequel la nudité de Gaël Leveugle s’exprime dans un rythme effréné, qui provoque des rires incrédules.

 

loretta Strong@Eric Didym (2)

 

Performance délurée

Pour reprendre le jeu de mot d’un ami : ces « divaginations » – car Loretta s’inquiète moins de l’invasion des plutoniens que de l’état de sa vagine [sic sont à la fois une pure folie d’imagination littéraire, et un festin de références kitsch, pop, trash, enrobés dans une interprétation épatante. L’expérience (étrange !) ne satisfera pas tous les goûts, encore moins les épileptiques.

 

Avec qui y aller ? Des fans de BD SF des 70-80s avec une bonne marge d’ouverture d’esprit.

 


Crédit photo : UNTM & Eric Didym.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *