fura_thumb

M.U.R.S. de La Fura Dels Baus

Connecting people

Jusqu’au 28 juin 2015, La Villette Avis aux addicts connectés : la grande halle de La Villette accueille jusqu’à fin juin un spectacle interactif où votre téléphone est prié de rester allumé ! La compagnie catalane La Fura Dels Baus ne lésine pas sur les moyens pour faire pénétrer les spectateurs dans son monde futuriste où le téléphone semble avoir pris l’ascendant sur l’homme. LIRE LA SUITE
pinocchio_thumb

Pinocchio d’après Carlo Collodi

Tchao pantin

Jusqu’au 7 mai 2015, 104 puis en tournée Dans la famille Bellorini, je demande le frère ! Metteur en scène chevronné, Thomas Bellorini possède, tout comme son jumeau Jean, le goût des grands textes. En s’adressant aux enfants, la compagnie Gabbiano propose un spectacle aux allures de cirque dont la matière première reste le texte – tout en s’autorisant des détours du côté du mime, du trapèze… Si son interprétation du Pinocchio de Carlo Collodi fait la part belle aux polyphonies/multi-narrations, la confusion narrative et le manque relatif de propos sur le personnage principal appauvrissent la légèreté d’une pièce aux  élans pourtant enthousiasmants. LIRE LA SUITE
emma_thumb

Emma mort, même pas peur de Meriem Menant

Chair de poule

Jusqu’au 16 avril 2015, théâtre 71 puis en tournée Toujours aussi généreuse, Meriem Menant alias Emma la clown est de retour à l’occasion d’un spectacle malicieux sur la mort. Avec son bagout usuel, elle interroge la fin pour mieux fêter la vie en initiant une action pas si simple : rentrer dans un cercueil et mourir volontairement. LIRE LA SUITE
Schitz1

Schitz de Hanokh Levin

Affreux, sales et méchants

Jusqu’au 16 avril 2015, théâtre de la Bastille Après la création en 2000 de L’Enfant rêve, le metteur en scène belge David Strosberg poursuit son exploration des textes d’Hanokh Levin avec Schitz. Caustique, cruelle, mordante, scatologique, la liste des adjectifs décrivant la foisonnante écriture du dramaturge israélien est infinie. LIRE LA SUITE