L’équipe

melieMélie aime être interpellée, inspirée et éblouie à la fois. Une préférence pour les spectacles où la sincérité sur le plateau prend le pas sur les moyens mis en œuvre. Sensible aux questions sociales, aux femmes, aux minorités, aux débats sans en faire la condition de l’art ou du divertissement. Théâtre, danse, cirque : je prends. Opéra : en formation.


julienDe l’orchestre au balcon en passant par le poulailler, côté cour ou côté jardin, Julien aime le comique, le tragique, le boulevard, le contemporain, le choral, la farce, l’ardu et l’accessible. Son éclectisme est sa force. Molière et Courteline furent ses professeurs, Fassbinder est son Dieu. Neuf coups, les lumières s’éteignent, les portables aussi. Le spectacle peut commencer.


unnamedDepuis son strapontin, Oriane vit les spectacles comme des expériences visuelles. Sensible aux partis-pris esthétiques, elle pardonne beaucoup si la mise en scène la touche au cœur. Mission : mettre des mots sur ce qui s’en passe #danse. Toujours en alerte sur les questions de représentations #parité #diversité #cliché, avec une nette préférence pour ce qui est accessible sans paratexte.


audeAude étudie la scénographie et l’architecture. Travaillant dans un théâtre, elle s’intéresse au rapport au corps et à l’espace dans le spectacle vivant, au costume, mais aussi à la lumière. Elle est ouverte à plusieurs formes : théâtre, opéra, danse, cirque… Elle se lance aujourd’hui dans la critique avec le Rhinocéros afin d’aborder le théâtre sous l’angle de l’écriture.


benjMême devant quelque chose d’objectivement mauvais, Benjamin aperçoit la sueur du metteur en scène, la passion des comédiens, la minutie de l’éclairagiste… Comme les bonnes manières lui pèsent en règle générale, il aime à voir dans le théâtre la soupape d’une grosse cocotte pas loin de l’implosion le reste du temps. Goût prononcé pour le théâtre qui se mêle de politique.


wang

Doctorante en études théâtrales et médiatrice culturelle entre la France et la Chine, Jing nage dans le milieu du théâtre depuis 7 ans. Passionnée par les répertoires classiques et leurs réinterprétations contemporaines, sensible au spectacle interculturel et aux formes hybrides. Elle pose le regard d’une culture différente et se laisse émerveiller par la poésie et l’imagination de la scène.


clemClémence, littéraire, vibre avant tout pour un grand beau texte qu’une mise en scène donne bien à entendre et à comprendre. Elle peut devenir féroce si un metteur en scène a l’orgueil de faire son show au détriment de l’auteur… mais elle frétille aussi de plaisir devant tout spectacle où la fougue et le talent portent un propos sincère – peu importe la notoriété tant qu’il y a le panache !