oncle_vania_thumb

Oncle Vania d’Anton Tchekhov

Un joyeux désespoir

Jusqu’au 22 mars 2014, théâtre de La Ville Le metteur en scène Éric Lacascade revient à Anton Tchekhov, auteur qu’il aime et qu’il nous a habitués à servir avec élégance et justesse. Oncle Vania ne faillit pas à la règle. Au cœur d’une superbe scénographie aux grands panneaux gris mobiles et aux lumières travaillées, brille une troupe de comédiens exemplaires. LIRE LA SUITE
onlce_vania_thumb

Oncle Vania d’Anton Tchekhov – Le minimalisme ensorcelant

Jusqu’au 7 avril 2012, Théâtre Studio d’Alfortville C’est une version d’Oncle Vania dégraissée, dégagée de toute fioriture que propose Christian Benedetti. Le décor se réduit à quelques accessoires, une table rectangulaire sur laquelle a été jetée une nappe blanche, de vieilles chaises de fer et de bois tout droit sorties d’une école communale, un samovar et c’est presque tout. LIRE LA SUITE