Dans la cathédrale de Christian Oster – Le plaisir, enfin

Parution le 04 mars 2010 Chaque roman de Christian Oster est un petit bijou d’humour et d’incongruité narrative. D’Une femme de ménage à Trois hommes seuls, de Loin d’Odile à Sur la dune, il y développe une forme de non romanesque – la non aventure, pour simplifier – au profit d’un héros débarrassé du carcan de la psychologie (littéraire), un héros agissant sans rendre de compte, exprimant un nombre nécessaire d’idées. LIRE LA SUITE