L’Opéra de quat’ sous de Bertolt Brecht – Tous des brigands !

Jusqu’au 19 juillet 2011, Comédie-Française À sa façon, Jonathan Peachum est un roi : le roi de l’exploitation de la misère. À Londres, il organise un commerce bien particulier, celui de la mendicité. Faux moignon par-ci, histoire à vous briser le cœur par-là, carte de la ville à l’appui, c’est lui qui décide de qui va mendier où. LIRE LA SUITE

À la recherche du temps Charlus d’après Marcel Proust – Les mots gourmands

Jusqu’au 20 février 2011, Studio-Théâtre de la Comédie-Française Cinq ans après Du côté de chez Proust, Jacques Sereys revient sur scène avec un nouveau montage d’extraits du chef d’œuvre de Marcel Proust. Comme son titre l’indique, À la recherche du temps Charlus se centre plus particulièrement sur le personnage du baron de Charlus, que le narrateur est amené à rencontrer à différentes époques de sa vie. LIRE LA SUITE

Les affaires sont les affaires d’Octave Mirbeau – Le capitalisme ne fait pas le bonheur

Jusqu’au 3 janvier 2010, Comédie-Française (Vieux Colombier) Journaliste, écrivain et dramaturge, Octave Mirbeau (1848-1917) jouait de sa plume pour dénoncer et contester les institutions et les travers de son époque. Dans Les affaires sont les affaires, c’est à l’amour de l’argent qu’il s’attaque et plus particulièrement aux nouveaux riches. LIRE LA SUITE

Vie du grand dom Quichotte et du gros Sancho Pança d’António José da Silva

Jusqu’au 26 juin 2009, Comédie-Française Lors du bilan théâtral de 2008 de Culturofil, Vie du grand dom Quichotte et du gros Sancho Pança faisait partie des pièces que nous avions regretté de ne pas avoir eu l’occasion de couvrir : un manquement maintenant réparé puisque la Comédie-Française reprend pour trois mois ce succès de la saison passée. LIRE LA SUITE